Elles précédèrent selon une démarche exemplaire les travaux de restauration et furent menées de 1992 à 1995 sous la direction d’Henri Galinié, directeur du laboratoire Archéologie et Territoires à l’Université François Rabelais de Tours .
Relevés des élévations de l’édifice ( étude du liant et de l’appareillage), analyse archéologique des murs et étude historique vont aboutir à l’établissement d’une chronologie relative puis absolue.

photo1